C'est quoi cette maladie ?!?!?

Publié le par lorenz

Mais nom de nom de nom de nom, voilà depuis 1899 que le psychiatre allemand Emil Kraepelin a décrit les symptômes de la schizophrénie sous l'appellation "démence précoce" et c'est ensuite Eugène Bleuler qui s'est opposé à cette perspective biologique et dégénérative c'est lui qui a introduit le terme schizophrénie donc la schizophrénie en 1908.

Bleuler établit quatre sous-groupes de schizophrénie :

-la forme paranoïde (avec une activité délirante prédominante)

-l'hébéphrénie (avec davantage de symptômes négatifs c'est à dire isolement repli-sur soi, timidité maladive...)

-la catatonie (marquée par l'immobilisme et le mutisme)

-et la schizophrénie simple (avec surtout des bizarreries du comportement et peu d'éléments délirants.

On distingue trois types de symptômes : les symptômes positifs, négatifs et la désorganisation (ou dissociation).

Les symptômes positifs désignent des perceptions délirantes et les hallucinations. Les personnes schizophrènes entendent fréquemment des voix, en général malveillantes, qui les insultent (insultent les autres) ou leur intiment des ordres.

Elles imaginent contrôler à leur tour les pensées et actions d'autrui. En résulte une relative confusion.

Les personnes schizophrènes ont tendance à interpréter des éléments de leurs environnements pourtant anodins en leur donnant un sens précis.

Les idées délirantes ressemblent à de la mégalomanie ou du délire mystique (la personne est persuadée d'être dotée de pouvoirs surnaturels (télékinésie, télépathie), se sent investie d'une mission...) ou encore de la persécution (sensation d'être poursuivie, surveillée, victime d'un complot...).

Les symptômes négatifs concernent les pertes de capacités cognitives et émotionnelles, ils sont plus difficiles à traiter.

La mémoire, la concentration, l'abstraction et l'attention sont atteintes.

La personne a du mal à planifier des actions (sensation de tête vide), le discours est appauvri, la volonté affaiblie, l'énergie au point mort.

La personne apparaît comme figée, absente, sans désir.

A cela s'ajoutent une difficulté à ressentir du plaisir (anhédonie) et l'impossibilité à prendre soin de soi (incurie).

Sur le plan émotionnel, la personne a du mal à ressentir certaines émotions et à partager celles d'autrui, ce qui donne une impression de froideur affective.

Enfin, la désorganisation (ou dissociation). La perte de continuité de la pensée et du comportement donne l'impression de quelque chose de décousu. Le comportement ne semble pas toujours dirigé vers un but, les actions ne s"enchaînent pas logiquement (actes incongrus voire absurdes), la personne passe du coq à l'âne, peut rester figée sur des observations en apparence sans rapport avec la situation. Le langage n'est pas toujours compréhensible.

La personne fait des associations de mots en fonction des sonorités ou utilise des néologismes(mots qui n'existent pas).

Elle peut aussi arrêter brutalement son discours (barrage).

L'expression émotionnelle peut paraître décalée, par exemple , afficher un sourire hilare en toutes circonstances.

Cette altération de la pensée et des actes découle des déficits cognitifs des personnes schizophrènes et de leur difficulté à interpréter correctement leur environnement.

Voilà une petite synthèse que j'ai pu recueillir dans la presse.

Tout n'est pas exact pour tout le monde chacun saura ou il se situe plus ou moins et quels symptômes lui correspond.

Résoudre tous ces problèmes se fait en étant aidé bien sûr et avec le temps.

Sinon allez voir un bon film au ciné moi j'ai été voir Allita : Battle angel cet aprèm, ça m'a changé les idées (un bien fou), je vous le conseille !

Voilà pour l'insight dans cet article !

Pensez à prendre vos louzous !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article