Votre état psychologique...

Publié le par lorenz

Il s'arrange avec le temps, c'est très dur, tout ce mélange, vous ne savez plus que pensez, parfois (ou souvent) vous luttez contre vos pensées, vous entendez des voix, vous voyez peut-être des choses, l'important est de s'occuper, soit en lisant, un travail manuel peut vous aider à oublier votre "tête", il vous faut du concret afin que vous reveniez à la réalité. Peut-être que chez vous l'inconscient a pris une place considérable dans votre esprit et que vous vous mélangez les pinceaux.

Soyez le plus souvent accompagné, avec votre famille, un (des) copains(ines), l'important au début de votre maladie est d'échanger.

Je sais que tout cela est dur et injuste mais il vous faut remonter c'est possible ! et plus vous attendez plus il vous sera difficile et long d'avoir une vie normale.

Votre médecin, infirmières, vos amis et votre famille sont là pour vous aider à cette terrible maladie qui vous est tombée dessus et que vous n'avez pas demandée.

Il est important d'arrêter complètement avec ces substances cannabiques qui ne font qu'aggraver votre maladie, ne fumez pas trop, certaines personnes vont en consultation tabacologique et donnent pour raison d'arrêt : les problèmes psychologiques.

N'en faîtes pas trop, mais il vaut mieux se sentir fatigué, épuisé parce qu'on a eu une journée très active, que fatigué parce qu'on a rien fait et qu'on met une heure, deux, voire trois heures pour s'endormir.

Ne vous inquiétez pas tout va aller en s'arrangeant, mais il faut du temps, beaucoup de temps pour arriver à un résultat tout à fait satisfaisant : une vie normale, voire plus, la guérison !

Réfléchissez, il est évident que si vous faîtes une heure de sport par jour pendant deux ans, que vous êtes allés au centre de jour tous les jours pendant deux ans voire plus, que vous sortez tous les matins pour faire vos courses, et que vous manger trois fois par jour un repas équilibré, il est certain que vous allez allé mieux, voire guérir, avec de la volonté on y arrive.

Par contre vous serez peut-être contraint(e)s à prendre votre traitement toute votre vie, mais ce n'est pas grand chose, un petit cachet le matin et le soir ou seulement le soir ! d'autres personnes ont la jambe défaillante, vous c'est le cerveau et vous savez que si vous le voulez vous pouvez y mettre un terme et avoir des soucis beaucoup moins difficiles, les soucis de la vie et vous verrez qu'une fois qu'on y est, on y est bien !

 

Pensez à prendre votre traitement.

 

Bonne journée !

 

Publié dans Symptômes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article