Petit traité sur l'alcool !!

Publié le par lorenz

Même sans être "alcoolique", la consommation d'alcool a une influence sur le développement de nombreuses maladies : cancers, maladies cardiovasculaires et digestives, maladies du système nerveux et troubles psychiques. L'alcool peut également être à l'origine de difficultés plus banales (fatigue, tension artérielle trop élevée, troubles du sommeil, problèmes de mémoire ou de concentration)

    L'alcool est un produit psychoactif, c'est à dire qu'il agit sur le fonctionnement du cerveau : il modifie la conscience et les perceptions, et de ce fait le ressenti et les comportements, les effets immédiats dépendent surtout de l'alcoolémie. 

   Consommé à faibles doses, l'alcool procure une sensation de détente, d'euphorie, voire d'excitation. Il désinhibe et aide à s'affranchir de sa timidité. Il libère la parole et contribue a lâcher-prise, les réflexes commencent à diminuer.

   Consommé à plus fortes doses, l'alcool provoque l'ivresse. Elle se traduit par une mauvaise coordination des mouvements, une élocution troublée, une diminution des réflexes et de la vigilance, un état de somnolence, etc...

    La consommation d'alcool peut également entraîner des pertes de mémoires allant jusqu'au "trou noir". A très fortes doses la somnolence peut aller jusqu'au coma éthylique. Il constitue une urgence médicale. Faute de soins, il peut provoquer la mort.

   Une consommation excessive d'alcool est souvent associée à des troubles psychiques (anxiété et dépression notamment). Ces derniers sont-ils la cause ou la conséquence de l'alcoolisation ? Une consommation abusive d'alcool peut déclencher une dépression. Inversement une personne déprimée peut chercher dans l'alcool un moyen de lutter contre cela et développer ainsi une consommation excessive.

    Cependant, même si la consommation d'alcool semble sur le moment apporter un mieux-être, elle ne solutionne pas les difficultés de la personne, et va à l'inverse accroître sa dépression et son anxiété.

   De plus, même si l'alcool aide à s'endormir il nuit à la qualité du sommeil et peut provoquer des insomnies.

   Quand la dépendance s'installe, les conséquences néfastes sont nombreuses et touchent toutes les sphères de la vie du buveur. L'état se dégrade tant sur le plan physique que psychologique. Les relations entre les proches sont perturbées et la vie professionnelle peut également être touchée. Toutes ces difficultés ne font souvent qu'accroître le mal-être qui a précédé à la dépendance et peuvent conduire à des situations de ruptures familiales et/ou professionnelles.

Toutes les addictions ont des effets néfastes sur notre maladie, et pour mieux "se porter" il vaut mieux n'en consommer aucune ou avec modération...

C'est un peu un article choc il faut faire très attention à cette substance qui peut s'avérer problématique sur de nombreux domaines comme nous l'avons vu !

De plus l'alcool est fortement déconseillé avec les médicaments, mieux vaut être raisonnable ce que je m'exerce à faire !

Soyez raisonnables !

Pensez à prendre votre traitement !

Petit traité sur l'alcool !!
Petit traité sur l'alcool !!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article