Vidéos sur la schizophrénie...

Publié le par lorenz

Ce sont des vidéos sur les journées de la schizophrénie pour mieux la comprendre évidemment ce sont des cas extrêmes sur des personnes qui ont un sens aigu de l'imagination doublée d'une grande angoisse et d'un grand stress, on peut être sûr que si l'on vit ça un jour c'est qu'on ne prend pas son traitement, que dire, que faire ? à l'heure où la technologie nous fait "vivre" les choses dans un film de façon très choquante parfois et qu'on a une très bonne mémoire c'est à dire qu'un moment dans la vie nous rappelle un moment dans le film à un moment où l'on est très angoissé je pense que ce sont les répercussions, c'est un amalgame stress/angoisse/imagination/mémoire...

J'ai pu voir aussi des commentaires sur des personnes étant dans la religion qui disent qu'il faut être en adoration devant dieu ont tendance à aggraver la maladie c'est ce que j'appelle "la mystification" de la maladie, surtout ne pas s'attarder à ce genre de commentaires les survoler rapidement et bien prendre son traitement.

Le traitement est là pour bloquer ce genre de manifestations de l'imagination qui donnent ce qu'on appelle des hallucinations, si ça vous arrive zappez ça de votre esprit le plus vite possible et continuez votre parcours de vie avec courage et sang froid... si ça persiste consultez votre médecin traitant ou psy, et oui c'est là qu'on voit que c'est une maladie pas évidente à vivre du tout mais ce n'est pas une fatalité on peut avoir une vie toute à fait satisfaisante avec des choses qui nous apportent de la satisfaction, de la fierté, surtout quand on a réaliser des victoires sur nous-même !

Changez-vous les idées surtout et pensez à prendre vos louzous !

Bonne matinée/journée/soirée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

billot 15/12/2016 01:24

Bonjour, je suis schizophrène et écrivain de trois livres à compte d'éditeur aux éditions sudarènes dont mon livre témoignage "Je reviens de loin" La schizophrénie (100 pages) dans lequel je raconte ma descente aux enfers tant psychique que physique (car dans mon cas ce qui m'a contraint à l'hospitalisation d'urgence est mon état physiologique qui ne me permettait plus de me déplacer à pied), mon internement que j'ai interprété comme une punition dans un premier temps avant de me rendre à l'évidence que mon existence a pris une tournure décisive qui me contraint à reconsidérer ce que je suis devenu (du fait que je ne veux pas désigner mon problème par des mots ou maux : schizophrène paranoïde), enfin le point le plus essentiel qu'est la résilience, le fait que la résurrection (même pour certains le terme est un peu fort) par le biais de l'écriture et d'une vie sociale et associative qui est actuellement de plus en plus riche. Il ne faut pas systématiquement penser que les personnes viendront spontanément vers vous, c'est à vous aussi de venir vers eux sans en attendre que votre état de santé exige tous vos caprices (comme c'est parfois le cas !). Je vous joins ma vidéo promotionnelle de mon livre "Je reviens de loin" La schizophrénie :

https://www.youtube.com/watch?v=DM3rsFVtg_Y

Soyons solidaires,

Billot Christophe

MARCQ 22/12/2015 12:28

Bonjour je souhaiterai savoir si il etait possible de se contacter pour que l on puisse echanger sur la schizophrénie je ne le suis pas mais j ai vécu 5 ans avec un personne qui l 'est, et cela ma beaucoup atteind psychologiquement je cherche des réponses pour pouvoir avancer pour mieux comprendre se qui s'est passer et je pense que vous etes plus adéquat a me répondre que des psychologue avec tout mon respect en esperant avoir une réponse de votre part coordialement.

lorenz 15/12/2016 21:22

Bonsoir Marcq, je voudrai vous dire que chaque schizophrénie est différente et qu'il y en a qui s'en sortent très bien si vous avez vécu avec une personne présentant des symptômes de schizophrénie sans que vous ayez eu des précédent dans la famille et que cette personne ne se soigne pas (par les médicaments ou son mode de vie) je comprends tout à fait que cela a du être très difficile et que cela vous a déstabiliser, reste à vous remettre de cela et d'avancer c'est ce que je peux vous souhaiter sans connaître vos difficultés qui sont dues aux siennes !

lorenz 15/12/2016 21:16

Bonsoir Christophe, je voudrai vous dire que je suis tout à fait d'accord avec vous c'est sûr qu'il faut aller vers les autres, ce n'est pas en restant passif que les choses vont s'arranger, j'aimerai ajouter que les symptômes ne sont pas des caprices mais une véritable souffrance pour nous qui le vivont sans cesse tous les jours, c'est sûr qu'il faut aller vers les autres c'est même là la clef de la réussite, comme je le dis dans mon blog : tout d'abord échanger est très important puis dialoguer, parler, s'exprimer viens ensuite ça commence par là vous le savez...Je pense que votre état physiologique était vraiment très inquiétant si vous ne pouviez plus marcher je n'ai jamais entendu un témoignage comme celui-ci qui plus est après avoir sorti trois livres je vous souhaite énormément de courage et surtout de l'amour qui est la clef la plus primordiale vers l'apaisement de la schizophrénie !